CAZECO - Les Actus

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 21 janvier 2015

Darlink, fournisseur de solutions écologiques


Nous profitons du fait que le site internet de notre partenaire Darlink a fait peau neuve pour reparler de cet acteur incontournable de la région Marrakech-Essaouira.

darlink-logo.jpg

Produits écologiques

Darlink distribue toute une gamme de produits d'entretien certifiés "écolabel européen" destinés aussi bien aux professionnels qu'aux particuliers. Darlink vous fournira aussi en cellulose (recyclée et/ou labellisée) en tout genre : papier toilette, serviettes pour distributeurs, ramettes de papier recyclé... Je me permets d'en parler ici, utilisant moi-même ces produits depuis plusieurs années chez moi. L'efficacité et la forte concentration de ceux-ci aboutit finalement non pas à un surcoût, mais à une économie pécuniaire réelle. Soyons honnêtes, ce résultat est fortement dépendant de la bonne utilisation des produits. Consommés comme n'importe quel produits de la grande distribution, cela risque de vous coûter plus cher. Autre avantage, et non des moindres, le confort d'utilisation de ces produits, pratiques et non agressifs pour la peau et la santé en général.

Une alternative à la Javel !!!

L'utilisation de l'eau de Javel relève parfois de la passion dans certains foyers (ici comme ailleurs). Or ce produit "miracle" très franco-français est un peu à l'image de tout ce qu'a pu apporter dans ses bagages le colonialisme (ce que l'on appelle communément le développement) : agriculture intensive, construction conventionnelle à base de matériaux inefficaces, médecine occidentale annihilant les connaissances et remèdes locaux... pleins de promesses rarement tenues (comme tout bon politique qui se respecte), mais surtout fortement impactant sur l'environnement naturel et la santé des consommateurs. Et nous parlons d'impact négatif, évidemment. Si la Javel nous faisait du bien, cela se saurait, et j'en boirais un plein verre chaque matin !!!
Bref, Darlink propose un produit écologique plus efficace que cette eau dangereuse, le Chriox dont le principe actif est l'acide peracétique qui n'est autre que celui du vinaigre. Ainsi, par de rejet de chlore dans notre environnement naturel. De plus, celui-ci s'applique en spray, évitant l'utilisation d'une éponge ou d'un chiffon (ceux-ci annulant généralement l'action souhaitée d'un désinfectant via les impuretés dont ils sont chargés.) Après application, il agit puis s'évapore tout seul.

Solutions économiques

Aérateurs pour lavabos, éco-douchettes ou encore ampoules économiques (LED, lampes fluocompactes...), n'hésitez pas à contacter Darlink.

L'adresse du nouveau site web : darlink-maroc.com

lundi 30 avril 2012

Symposium sur l'Architecture Ecologique Marocaine : retour

Tout les participants au symposium seront certainement du même avis : cette première édition a été un succès incontestable !! Même les plus sceptiques en sont revenus enchantés !

Le symposium s'est déroulé comme convenu, sans anicroches particulières, Le tout mené d'une main de maître par Layla Skali (si, si, il faut le souligner) dans un jardin d'exception qu'est le musée Bathaa de Fès.

Présentations et ateliers

Le panel des intervenants a apporté qualité, pertinence et une crédibilité certaine à ces 4 jours d'échanges : architectes, urbanistes et associations marocains impliqués, équipe pluridisciplinaire du centre de la terre, membres du réseau Ecobatir, de Craterre, d'Asterre, du Auroville Earth Institut, du Hameau des Buis, fabricants de matériaux alternatifs (isolant en laine de mouton, brique de terre chanvrée)...
SAEM-2012-001.jpg SAEM-2012-003.jpg SAEM-2012-004.jpg SAEM-2012-005.jpg

SAEM-2012-002.JPG Niveau public, félicitons la présence des étudiants de l'ENA, d'architectes venues d'Espagne et autres particuliers. Tous ici pour suivre cette thématique importante avec grand intérêt.

Visite du village Saqia

Dans le cadre du projet "Mazarates Sefrou" (réalisations d'un réseau de 10 logements chez l'habitant autour de Sefrou, lié à une démarche écotouristique) une visite a été organisée dans l'un des villages qui abrite une des futures maisons d'hôtes.

Après une première étape et un accueil des plus chaleureux, nous nous rendîmes SAEM-2012-006.jpg SAEM-2012-007.jpg
au village Saqia. La liaison à pied fût l'occasion d'une petite randonnée au milieu de ces doux paysages du Moyen Atlas, encore préservés des déchets anthropiques.

Le village Saqia est un de ces douars dont la majorité des bâtis sont construits grâce aux matériaux locaux et techniques traditionnelles : terre crue (pisé, adobes, enduits, sols, toitures), pierres sèches (maçonnerie, chaînage d'angle), bois (poteaux, poutres, menuiseries).

SAEM-2012-009.jpg SAEM-2012-010.jpg SAEM-2012-015.JPG

Ci-dessous, un aperçu de la future maison d'hôte de ce village. SAEM-2012-012.jpg

Voilà un "cliché", extrême pour le coup, illustrant les dérives vers lesquelles la construction ne doit pas évoluer : une "mise en œuvre" de matériaux conventionnels qui assurent, nous n'en doutons pas, un confort de qualité... hum ! hum !

SAEM-2012-008.jpg

Ne reste plus qu'à mener ce projet d'évolution écologique intégrée du village : architecture performante exploitant un maximum de matériaux locaux et de techniques traditionnelles, gestion raisonnée de l'énergie (sobriété, production autonome) et de l'eau (sobriété, assainissement alternatif), gestion des déchets, agriculture raisonnée, préservation des espèces locales (crabe d'eau douce)... en concertation avec les principaux concernés, les habitants, afin de répondre concrètement à leurs attentes.

Et ne nous trompons pas, nous sommes attendus au tournant... SAEM-2012-011.jpg

mercredi 11 janvier 2012

Colloque sur l'architecture écologique marocaine - 25-28 avril 2012 - Fès

La ville impériale de Fès accueillera bientôt un colloque sur le thème de l'architecture écologique marocaine, du 25 au 28 Avril 2012.

IMG_8369.jpg

Initiées par Layla Skali, architecte à Rabat, ces rencontres ont pour principal objectif de structurer un réseau d'acteurs marocains et étrangers engagés dans l'architecture du bon sens. Et d'identifier in fine une équipe interdisciplinaire de spécialistes (architectes, bureaux d'études...) consultables sur les futurs projets écologiques au Maroc.

La première journée sera consacrée à deux thématiques :

1. L'architecture écologique à l'épreuve des enjeux de l'économie et de l'environnement. Quelle est la place de l'architecture écologique dans le monde d'aujourd'hui, ses liens avec l'humain, la culture et la science ?

2. Comment passer du projet architectural au projet de développement ? Comment aboutir dans une réalisation complexe et cohérente de tels projets ?


Le deuxième jour aura pour thème deux autres thématiques :

3. Quelle échelle maîtrisable permet de construire durable ? Le hameau, le village, la ville... Sera notamment abordé la probélmatique des villes nouvelles, dites "vertes"...

4. Construire en matériaux naturels, est-ce un défi de nos jours ? L'architecture traditionnelle et la construction écologique contemporaine sont-elles compatibles ?

Le troisième jour sera plus un atelier de travail sur les Mazarates de Sefrou et la conversion de villages de terre en villages écologiques. L'après-midi donnera lieu à des démonstrations de techniques de construction en terre crue.


Enfin, la dernière journée sera l'occasion de visiter le village qui accueillera les futures maison d'hôtes réhabilitées par l'équipe interdisciplinaire.

Voici le programme actuel du colloque. [PDF - 2,72 Mo]


Le colloque permettra d'introduire le projet pilote de la Maison de la Nature : structure touristique axée sur la découverte des espaces naturels et de la biodiversité marocains, elle se voudra aussi un centre de diffusion sur l'écologie en général (construction, agriculture...) L'équipe interdisciplinaire sera au cœur de ce projet.

Le document joint vous permettra d'en savoir beaucoup plus sur le projet de Maison de la Nature. [PDF - 4 Mo]